Actualités

"Échouer, peut-être.  Démissionner, jamais." Luis Fernandez

"Échouer, peut-être. Démissionner, jamais." Luis Fernandez

19 March ,2018

Ce lundi a un goût amer pour nos Dragons qui reprennent le chemin de l'entraînement, encore sonnés du match de samedi soir... Plutôt habitués aux victoires cette saison, les hommes d'Arnaud Josserand doivent faire face à une défaite qui les prive également du titre de Champions auquel ils auraient eu droit directement en cas de victoire à 3 points.

Pourtant, les Cannois abordaient ce match avec sérénité et concentration. Ils savaient qu'ils étaient attendus au tournant et que cela n'allait pas être facile mais ce n'était pas la première fois qu'ils étaient confrontés à ce genre de situation et ils se sentaient prêts. Mais dès le début du premier set, un moment de flottement se fait ressentir du côté des Dragons. Les repères n'y sont pas, la machine cannoise tarde à se mettre en route et c'est avec un score de 8-2 pour le Plessis-Robinson que sonne le premier temps mort technique. Les Cannois essayent de se remettre dedans mais rien n'y fait... 16-8 au second temps mort technique pour les Hiboux du Plessis-Robinson... Ces derniers remportent le 1er set 25-23.

C'est désormais le moment pour nos Cannois de se recentrer, de mettre en place ce système de jeu qui leur a valu bien des victoires et c'est en accrochant les Hiboux au début du 2ème set que l'espoir renaît ! 8-6 pour le Plessis au premier temps mort technique. Rien n'est encore fait. Nos Dragons essayent de relever la tête, de remettre les choses à leur place et de se libérer. Mais leurs adversaires se décrochent petit à petit et les laisse rentrer au vestaire pour la pause des 10 minutes sur le difficile score de 25 à 16...

Peu habitués à ce genre de scénario, les hommes d'Arnaud Josserand perdent leurs marques... Mais pas leur égo. Et c'est donc plus remontés que jamais qu'ils reviennent sur le terrain. Ca y est, la machine cannoise semble s'activer. Pour la première fois depuis le début du match, le premier temps mort technique est en leur faveur: 8-5. Les Dragons sont de retour et ne laissent aucune chance à leurs adversaires, surpris par une telle réaction.16-12 au second temps mort technique. Le public retrouve son équipe et par la même occasion, l'espoir. Et il en est de même pour les joueurs! Il semble s'être passé quelque chose et la vapeur s'inverse. Ils infligent alors aux Hiboux la même punition que ces derniers leur avaient assainé au second set: 25-16. 

2 sets à 1. Rien n'est encore fait mais l'envie et la rage sont là! Nos Dragons, lancés, mènent le jeu 8 à 4 dans le 4ème set. Mais en face d'eux, la réaction altoséquanaise ne se fait pas attendre et les Hiboux remontent 16 à 15 au second temps mort technique. Le combat fait rage au Palais des Victoires. L'affrontement et le score serré tiennent en haleine le public. 21-20 pour les Jaune et Noir. Il n'y a plus d'autre solution désormais pour les Cannois que de se battre jusqu'au bout et d'aller chercher le set pour s'assurer au moins un point supplémentaire au classement. Mais malheureusement, les Dragons s'inclineront 25-22 et verront le match s'envoler au profit du Plessis-Robinson (3-1). 

Désormais plus qu'à 1 point des Centurions de Narbonne, nos Dragons n'auront pas d'autre choix que de remporter 3 points lors du prochain et dernier match du championnat régulier (soit une victoire en 3-0 ou 3-1) s'ils veulent conserver leur première place et par la même occasion, remporter le titre de Champion de LBM.
On vous donne donc rendez-vous Samedi 24 Mars, à 20h, au Palais des Victoires pour le match qui opposera les Dragons à Nancy. 

Comme le dit Luis Fernandez, "échouer, peut-être. Démissionner, jamais." Et c'est avec cet adage que nos Dragons comptent réattaquer leur semaine d'entraînement qui les mènera à, on l'espère, leur dernier match.